[Aller au menu]

L'infrastructure ferroviaire, objectif stratégique de la Résistance.

Dans le nouvel ordre européen instauré par les nazis, les richesses industrielles et agricoles de la France sont mises au service de l’occupant. Le réseau ferré devient alors un enjeu majeur pour le transport des matières premières vers l’Allemagne, mais aussi pour le transport de troupes et les déportations. Afin d’entraver les activités de l’occupant, le sabotage du rail devient une priorité pour la Résistance qui organise formation et logistique.