[Aller au menu]

Évasion à la prison militaire de Mauzac

vignette evasion

Évasion d'agents du SOE de la prison militaire de Mauzac.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet 1942, onze détenus de la prison militaire de Mauzac s'évadent avec la complicité de gardiens. Ces agents du SOE (Special operations executive) avaient été capturés à l'automne 1941. Parmi eux se trouvaient Jean Pierre-Bloch et des agents parachutés à Lagudal (Dordogne, commune de Beleymas) dans la nuit du 10 au 11 octobre 1941 (pour en savoir plus : Parachutage de Lagudal). Après avoir réussi à regagner la Grande-Bretagne, Jean Pierre-Bloch fit état  de ses conditions de détention : dans l'émission de 21 heures du 28 janvier 1943 de la radio de Londres, il dénonça la brutalité des gardiens et le manque de nourriture.

Consulter aussi parmi les dossiers documentaires thématiques : Une opération du SOE : le parachutage de Lagudal.