[Aller au menu]

Attaque du maquis de Veyrines-de-Domme

Vignette PRE 1 237 001

Attaque du maquis FTP-MOI de Veyrines-de-Domme par les GMR, le 16 mars 1944.

Le 16 mars 1944 à l’aube, la ferme du Canadier (commune de Veyrines-de-Domme) qui abritait des Francs-tireurs et partisans de nationalité espagnole (FTP-MOI) était attaquée par un détachement des Groupes mobiles de réserve (GMR) de Bergerac. Le 16 mars au petit matin 5 maquisards dormaient dans la ferme, les autres membres du groupe étaient en mission. Trois hommes tombent lors de l’assaut : Jose Sanchez-Flores (dit Flores), Angel Poyo Muñoz (dit el Chaufer) et Augustin Crespo Quevedo (dit el Cocinero). Un quatrième, Desiderio Romero Martinez (dit Luis), fut grièvement blessé. Hospitalisé à Bergerac puis interrogé, il a été fusillé à Limoges le 25 avril 1944. Au cours de l'engagement, un maquisard est parvenu à s’échapper de la ferme et trois hommes du GMR furent blessés, dont le capitaine qui commandait le détachement.
Cette intervention s’inscrivait dans la mission dite de Vaugelas, opération de police contre la Résistance menée de septembre 1943 à avril 1944 sous les ordres du commissaire Jean de Vaugelas.
Un groupe de réfractaires espagnols avait déjà été repéré par les autorités en novembre et décembre 1943 dans la région de Domme.

Consulter aussi :

Répression

Pour en savoir plus :
Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif des Archives départementales de la Dordogne : "Les guérilleros". L'engagement en Résistance, 1940, 1944, sur le site des Archives départementales de la Dordogne.