[Aller au menu]

Parachutage de Lagudal

1713W221 survols vignette

Le premier parachutage combiné d'hommes et de matériel en France.

Dans la nuit du 10 au 11 octobre 1941 eut lieu à Lagudal (commune de Beleymas, canton de Villamblard) le premier parachutage combiné d'hommes et d'armes en France. Cette opération, baptisée mission Corsican, avait été organisée à Londres par le Special operations executive (SOE) et préparée en France par Georges Bégué et le député de l'Aisne Jean Pierre-Bloch, qui avait une propriété à Villamblard. La mission Corsican était composée de Clément Jumeau, Jack Hayes, Jean le Harivel et Daniel Tuberville, quatre agents instructeurs en sabotage. Le comité de réception à Beleymas était composé quant à lui d'Édouard Dupuy, Albert Rigoulet et Jean Pierre-Bloch. Daniel Tuberville atterrit loin de ses camarades et fut capturé par les gendarmes dès le 11 octobre au matin. Des containers dispersés par le parachutage furent saisis par la gendarmerie. Quelques jours plus tard, les trois autres agents furent arrêtés dans la région de Marseille, ainsi que Jean Pierre-Bloch (le 20 octobre) et Georges Bégué, l'un des agents les plus actifs du SOE en France. Le 9 décembre 1941 Daniel Tuberville profitait de son transfert devant le tribunal militaire de Lyon pour s'évader. Détenus à la prison de Mauzac (Dordogne, canton de Lalinde), Bégué, Hayes, Jumeau, le Harivel et Pierre-Bloch s'évadèrent en compagnie d'autres détenus le 16 juillet 1942.

Pour en savoir plus :